Un Livre un Monde

29 mai 2012

Bienvenue à vous !!

Je suis abonnée à de nombreux blogs de critiques littéraire dont certains doivent être les vôtres ! Fana de bouquins depuis toute petite ( ma maman m'en lisait déjà quand j'étais dans son ventre ) j'ai décidé de suivre votre exemple et de faire le mien. 

Je vais vous parler de mes lectures, donner mon avis et j'espère que vous donnerez le vôtre car pour moi votre avis est indispensable. Je vis dans une grande ville du Nord de la France, là-bas je trouve mon plaisir en passant au Furet et en allant boire une tasse de thé dans l'un des plusieurs salons du centre, mais mon endroit favoris c'est mon salon ou mon jardin surtout lorsqu'une petite brise de vent souffle sur mes pages alors j'y vois une allégorie du temps qui passe et l'eau me monte aux yeux et plus rien n'existe au monde. Bref, vous l'aurez compris j'adore vraiment les livres et pour rien au monde je ne les jetterai ou les cornerai, ce sont en quelques sortes mes enfants.


                                                                 SS855055_1

Posté par UnLivreUnMonde à 10:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Liste des livres à commenter

 

Je vais établir la pré-liste des livres que j'ai lu (ou non) et que je commenterai au fil des jours :)

- Les Lieux Sombres de Gillian Flynn

- Hantise de Michèle Jaffe

- Le démon du Vitrail d'Helen Grant

- La Selection de Kiera Cass 

- Promise d'Ally Condie

- Les deux tomes de Né à Minuit de C.C Hunter

- Damnés tome 1 de Lauren Kate

- Rouge Rubis de Kerstin Gier suivi des tomes bleu saphir et vert emeraude

- Hantée t.1 Les ombres de la ville de Maureen Johnson

- La couleur de l'âme des Anges de Sophie-Audouin Mamikonian

- Insatiable de Meg Cabot

- Le Manoir des Immortels d'Aimée Carter

- Les fantômes de Century de Sarah Singleton 

- Doctor Who et l'Armée oubliée de Brian Minchin

- La communauté du Sud T.1 de Charlaine Harris

-La Cité Des Ténèbres T.1 de Cassandra Clare

- Dix petits nègres d'Agatha Christie 

SS854181

Posté par UnLivreUnMonde à 11:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le démon du Vitrail d'Helen Grant

Comme je suis lancée j'en fais une deuxième dans la foulée puis j'adore ça ! Désormais je vais vous parle du démon du Vitrail d'Helen Grant que je place dans ma pile de petits favoris ! 

 

Quatrième de couverture: 

Une malédiction ancestrale.
Un vitrail médiéval hanté par un démon.
Et une série de meurtre effroyables...
Pour la jeune Lin Fox, pas question d'être la prochaine victime.

Lin à 17 ans. Son père, un universitaire anglais, décide de s'installer avec sa famille dans un village allemand pour mener des recherches : retrouver les célèbres vitraux médiévaux d'Allerheiligen. Selon la légende, quiconque s'en approche serait condamné à mort. Et c'est Lin qui découvre le premier corps, entouré de verre brisé...
Bientôt, les cadavres s'accumulent. Aidé par son jeune voisin, Lin veut éclaircir ce mystère avant que la mort ne frappe de nouveau. Mais pourra-t-elle arrêter la malédiction? 

                                                                couv42385921


Mon avis : Vous trouvez le titre accrocheur ? Attendez de voir ce qu'il renferme ! Je le classe dans les petits bijoux de cette année, je suis tombée dessus en feuilletant une pub que m'avais envoyé France Loisir, vous savez ces offres que l'on reçoit sans cesse ? J'ai vu qu'il était en réalité une avant-première et donc qu'il n'était disponible que chez eux et comme je n'aime pas vraiment cette enseigne je me suis servie de mon système B : Le rachat de livre ! Oui, si certaines le font et je suis sûre qu'il y en a, vous verrez que vous ferez un paquet d'économie par moi et qu'en plus vous aurez accès à des livres disponible que chez certaines enseignes privées ça c'est un petit conseil que je vous donne parfois il faut préféré le vieux au neuf ;-) Bon revenons à nos moutons ! Lin fox est une ado anglaise qui doit suivre sa famille dans un petit village allemand, bien qu'elle est fait allemand première langue et déjà un voyage à Berlin elle n'a pas très envie de passer une année là-bas, surtout si elle doit jouer les traductrice à chaque fois ! Mais son père est sur une piste de vitraux anciens sacrés et il ne changera pas d'avis d'ailleurs seuls comptent ces vitraux, la famille ensuite. Alors elle part, elle, son père, tuesday, sa soeur et son petit frère. Elle savait que tout cela finirait mal, d'ailleurs elle le sentait mal mais son sentiment devint une certitude lorsqu'elle tomba nez à nez avec le cadavre d'un vieil homme au pied d'un arbre. Bref vous l'aurez compris Lin ne va pas avoir une année de tout repos. En plus de ça un type étrange la scrute sans cesse, c'est Michel, elle vient à peine de le voir mais le deteste déjà et ça va empirer quand son père lui apprendra qu'elle devra prendre la route tous les matins avec lui pour aller au lycée. Des morts, une longue traque, un démon qui rôde, des morts qui sortent de leur tombe bref un melting-pote parfait dans un livre à la première de couverture intriguante.

En fait dans ce livre j'ai tout aimé, je n'ai rien trouvé à redire parce qu'il correspond exactement à la sorte d'intrigue sur laquelle je souhaitais tomber. Le personnage de Lin nous colle à la peau, c'est comme ci nous étions à sa place alors nos sentiments envers les différents personnages évoluent de la même façon que les siens ce qui donne un nouveau regard sur chaque détails de l'histoire. Le père de Lin est un personnage que vous haïrez certainement pour lui rien ne compte a part ses recherches, d'ailleurs vous le verez bien souvent incompétent face aux différentes situations du bouquin. Les personnages sont complets et très attachants, à noté qu'en Angleterre Helen Grant est un écrivain très connue et que sur tout les livres qu'elle a publié celui-ci est le seul parvenu jusqu'en France et j'espère que ce ne sera pas le dernier. L'ambiance un peu ésotérique du livre est très pesante et les fanas du genre y trouveront leur compte !


Vous qu'en avez vous pensé ? Cela vous donne-t-il envie de le lire ? 

                                             TroyesSNz51e

 

Posté par UnLivreUnMonde à 14:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 mai 2012

La couleur de l'âme de anges par Sophie A.Mamikonian

Voici ma première critique littéraire et je commence par un livre dont tout le monde à au moins entendu parler. La couleur de l'âme des Anges de Sophie Audouin-Mamikonian.


Quatrième de couverture : Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives. Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy a lui aussi jeté son dévolu sur Allison et fera tout pour supprimer ce témoin indésirable... Jeremy parviendra-t-il à sauver la vie de celle qu'il aime alors que, dans l'au-delà, des Anges rouges se liguent aussi contre lui ? 

                                                        51xMhR1bbYL


Mon avis : Je n'avais jusqu'ici jamais lu un livre de Sophie A.M mais je ne sais pas si c'est le titre ou la première de couverture mais le livre m'a plu au premier regard, quelque temps plus tard je le commandais sur le net ( je vous dirais plus tard pourquoi par moment il vaut mieux acheter sur le net :) ) J'ai accroché dès la première ligne, Jérémy est un jeune homme qui découvre d'emblé son corps dont la tête a été sectionné par une sorte de samouraï, une scène vraiment drôle où il rencontre un ange qui va prendre une grande importance au fil de l'histoire, j'ai beaucoup aimé ce type hiérarchique au sein du "paradis" quoiqu'il s'agisse plus d'un second monde identique au nôtre. J'ai beaucoup aimé aussi les anges un peu "people" style Einstein et Da vinci, Einstein apparaît sous une forme vraiment drôle et on imagine facilement l'accent allemand qu'il peut avoir lorsqu'il parle. J'ai aussi l'intriguante rousse pleine de charme qui va côtoyer nos quatre personnages principaux celles et ceux qui ont déjà lu le livre ont des points de vu très à l'opposé soit on l'adore soit on la déteste, moi personnellement j'ai adoré ce personnage bien plus qu'Allison que j'ai trouvé un peu casse-pied et Allison est le seul point noir que je puisse trouver à ce livre. Le monde y est entier et on imagine très facilement les différentes prises de vue que nous propose sophie. Les scènes un peu "olé-olé" sont bien écrites et ne gênent pas, contrairement à d'autre livres que j'ai déjà lu et dont les scènes avaient tendance à me mettre mal à l'aise, dans la Couleur de l'âme des anges ce n'est pas le cas. Une des scènes qui m'a particulièrement plu c'est la scène du restaurant où ils découvrent la vérité sur les ailes des anges et où Sophie nous décrit bien en détails les ailes de Flint et Lili. A mes yeux le côté le plus touchant de ce livre et ce qui me réconforte en pensant à l'avenir c'est que chaque nouvel ange peut retrouver ces défunts parents dans l'au-delà.

Pour conclure : Si vous aimez : les complots, les anges, l'amour et la rapport avec l'Après je vous le conseille vivement.

Et vous qu'en pensez-vous ? 

                                                  0

Posté par UnLivreUnMonde à 19:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Hantée T.1 de Maureen Johnson

En premier lieu je remercie ma soeur d'avoir su que ce livre me plairait car c'est elle qui m'a mis ce bouquin sous les yeux chez le libraire car j'hésitais franchement entre plusieurs mais vraiment pas de gros coup de coeur car les intrigues tournent souvent autour de l'amour éprouvé pour deux garçons et je trouve ça un peu rébarbatif, avec celui-ci je n'ai pas eu ce soucis.

 

Quatrième de couverture : À Londres, un assassin hante les rues, réveillant la légende de Jack l Éventreur. Malgré l omniprésence des caméras, le tueur est indétectable. 
Aurora, arrivée depuis peu sur son campus, se rend compte qu elle est la seule capable d apercevoir son ombre.
Accompagnée d un mystérieux jeune homme, elle plonge au plus profond des brumes de la cité pour arrêter le meurtrier avant qu il ne récidive. À moins que son don ne fasse d elle la prochaine victime...


                              9782749916439

Le livre est paru aux éditions Michel Lafont le 10 mai 2012


Mon avis : Aurora dit "Rory" est une jeune étudiante de 17 ans qui débarque d'un petit village fondé sur un ancien marée en Louisiane, ses parents se voient offrir un poste en tant qu'universitaire dans un fac de Bristol, la jeune fille unique décide de profiter de ce voyage pour s'installer dans un pensionnat "british" londonien situé à quelques pas de la légendaire Whitechapel !  Le pensionnat est quasiment l'épicentre des 5 victimes du célèbre Jack L'eventreur. Lorsqu'elle débarque sur le tarmaque le premier meurtre a déjà eu lieu et Londres est plongé dans un tumulte incroyable, elle se retrouve dans un Londre affolé qui ne parle que de monstruosités passées et d'un certain Jack L'Eventreur dont elle n'a jamais entendu parler. Rory va de voir apprendre à vivre à la façon british qui l'a faisait tant rêver mais finalement elle ne s'y fait pas, et en plus il fallait qu'elle s'étouffe en imitant sa cousine Diane. Après cela plus rien ne sera pareil, elle croit devenir folle, elle voit des personnes que personne d'autre qu'elle ne peut voir.

La première partie est assez longue, en réalité l'intrigue commence réellement au bout de la 100è pages habituellement j'ai décroché depuis longtemps mais là un je-ne-sais-quoi m'a tenu en laisse dans les pages et je n'ai pas été déçue. Au début le pensionnat prend des allures de Poudlard, une église changée en réfectoire qui fait penser à la grand salle de poudlard enfin vous verrez par vous même mais même l'ambiance y est. Et je pense que c'est un peu ça qui m'a tenu en haleine, les élèves semblent quelconque ce ne sont rien de plus que des étudiants comme vous et moi avec la madame -je-sais-tout, l'intello de la bibliothèque, la copine de chambrée bien sympa et qui nous ressemble, le beau garçon qu'on reluque du coin de l'oeil et la nana un peu déjantée dont on aime pas trop les habitudes mais qu'on finit par adorer. Bref, vous et moi. Mais plus on avance dans les pages et plus leur attachement vous prend au coeur et plus leur personnalité respective s'offre à nous, comme dans la vraie vie quoi ! 

Dans les seconde et troisième parties l'histoire se concentre sur la brigade des Ombres je n'en dis pas plus au risque de spoiler le livre mais c'est une sorte de brigade classé confidentielle et mise en place par le MI5. Cette fameuse brigade compte trois protagoniste Callum, Stephen et un troisième dont je ne citerai pas le nom pour ne pas vous gâcher la surprise. Cette brigade a pour but de "nettoyer" Londres de ces Ombres nuisibles entre autre des fantômes qui jouent les troubles-faits, je vous mentirai si je niais le fait d'avoir envié cette brigade secrète, j'aurais adoré être un agent secret un peu spécial et c'est le cas des membres de cette brigade. L'histoire principale se base surtout sur l'histoire de Jack L'Eventreur si vous ne connaissez pas ou trop peu : pas de panique tout y est expliqué en détails dans un style dialogué facile à comprendre. Maureen Johnson cite beaucoup de sources si vous voulez mener votre propre enquête sur le net : peintures, photos, site touristique etc...D'ailleurs ça donne une fâcheuse envie d'aller y faire un tour ! La fin quant à elle laisse supposer un second tome prometteur que je ne manquerai pas d'acheter car Rory m'a profondément touchée et sur la dénouement final j'ai même versé un larme ! 

En conclusion : Le livre est vraiment bien dans l'ensemble même si le début est un peu long il vaut le détour et vous ne serez pas déçu, l'intrigue change vraiment de ce qu'on voit en ce moment en litterature jeunesse ici pas de bêtes furieuses, pas d'ange, pas de vampires, juste une fille comme vous et moi et des fantômes et franchement ça fait du bien ! Alors qu'est ce que vous faîtes encore ici ? Courrez l'acheter !

                                 937151TheNameoftheStarbyMaureenJohnson

 



Posté par UnLivreUnMonde à 20:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


11 juin 2012

La Sélection de Kiera Cass

Aujourd'hui je vais vous donner mon avis sur La Sélection de Kiera Cass sorti cet Avril 2012 aux éditions Robert Laffont.

 

Quatrième de couverture : Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer leur destin misérable contre une vie de paillettes et de pierres précieuses. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

                                            the_selection_297x450

L'auteur Née en 1981 en Caroline du Sud, Kiera Cass est une jeune auteure comblée. Grande fan de littérature jeunes adultes, elle vit un réel conte de fées depuis que son éditrice chez HarperCollins est tombée amoureuse de sa trilogie dystopique : La Sélection.


Mon avis : America Singer le nom est évocateur, américa est une jeune fille née dans la nouvelle amérique qui se nomme maintenant Illéa et elle est une chanteuse hors-paire. America est amoureuse d'Aspen un garçon d'une caste inférieure, car désormais le peuple est divisé en castes et chaque caste se doit de faire les métiers et de vivre comme l'éxige les règles de la castes. Manque de chance Aspen est une classe en dessous, il se doit de se voir en cachette pour ne pas être punis. Viens la Selection un show-télévisé dans lequel 35 filles parmi des centaines vont être choisies pour être la future épouse du prince Maxon, Aspen force America a y participer, elle fait tout son possible pour ne pas être choisie mais encore une fois manque de chance, elle est sélectionnée. Ce qui l'oblige à quitter sa famille et Aspen pour entrer au château, plus rien ne va, America ne se sent pas à sa place, elle se fout royalement du prince, allant même jusqu'à lui parler méchament, mais l'argent et la caste qu'elle pourrait atteindre l'oblige à bien se comporter pour pouvoir toucher la récompense. Elle a des doutes sur Aspen, devient la conseillère du prince mais finalement pense qu'elle en est amoureuse, jusqu'à ce qu'Aspen réapparaisse au château. Qui va-t-elle choisir ? 


Un premier tome bien sympathique, facile à lire mais peut-être un peu trop facile ? On finit sans difficulté le livre car l'histoire fait penser à un conte de fée des temps modernes. Et comme dans les contes de fée on n'en sait que trop peu sur le caractère trop changeant d'America, je n'ai pas eu l'impression de voir en elle, de la comprendre on la survole plutôt que de la comprendre et on a plus l'impression qu'elle n'est pas que la conteuse de l'histoire et non pas celle qui la vit. Mais ça ne gâche en rien la jolie histoire que nous conte Kiera Cass, j'aimerais lire la suite, mais ce ne sera pas dans mes priorités.  


                                       SelectionSlider

Posté par UnLivreUnMonde à 11:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Les Manoirs des Immortels d'Aimée Carter

Le Manoir des Immortels d'Aimée carter est le premier tome de la saga Le Destin d'une déesse paru en Juin 2012 aux éditions Darkiss d'Harlequin.

 

Quatrième de couverture : Sept épreuves, une tentation… Quand l’étrange jeune homme rencontré dans les bois qui bordent le Manoir lui affirme qu’il a le pouvoir d’exaucer son vœu le plus cher —prolonger la vie de sa mère gravement malade — Kate se refuse à le croire. Mais de mystérieux et terribles événements l’obligent à chasser des doutes et à accepter le pacte qu’il lui propose : la vie de sa mère, contre six mois au Manoir des Immortels, où elle devra affronter sept épreuves… et une tentation

                                                9782280265591

L'auteur : Aimée Carter est une auteur américaine née en 1986 dans le Michigan. Elle commence à écrire des fan fiction à l'âge de 11 ans. Qautre ans plus tard elle écrit son premier roman original. Elle publie son premier roman Le manoir des Immortels de la saga le Destin d'une déesse en mai 2011 aux éditions Harlequin.


Mon avis : Kate est une jeune fille de 18 ans qui soigne depuis des années sa mère qui en est au stade final de son cancer, sa mère est mourante et suivant les volontés de celle-ci elle s'installe à Eden une petite ville entourée de champs avec un immense manoir en son centre. Elle ne s'y plait pas mais puisque sa mère veut être ici, elle y reste. Elle rencontre divers amis qui s'averont être importants dans l'histoire dont une qui va vouloir la laisser seule au bord d'une rivière en pleine fôret alors qu'elle ne sait pas nager, c'est à ce moment qu'elle va rencontrer Hadès rebaptisé Henry avec une sublime chevelure noire et des yeux couleur de la lune, celui-ci lui dit qu'il peut ramener à la vie son amie contre 6 mois de sa vie chaque année à passer au manoir d'Eden. Celle-ci ne comprends pas bien, mais lorque sa mère tombe dans le coma et qu'elle apprend qu'elle ne se reveillera pas celle-ci fonce au manoir pour scéler le pacte. Maintenant elle va devoir faire face à 7 épreuves pour devenir la nouvelle perséphone et devenir une Immortelle comme tous les frères d'Hadès, les dieux et déesses du Panthéon. 


Quelle fraîcheur que cette histoire ! Vraiment ! J'ai vraiment adoré ce premier tome qui annonce une série qui me met déjà l'eau à la bouche, Aimée Carter a reussi à réadapter le mythe de perséphone sans le dénaturer, sans que l'on se fache de la manière dont se passe les choses. L'écriture est fluide et chaque chapitre nous en apprend d'avantage sur les différents mythes grecques, on veut en savoir plus et on râle un peu sur Kate pour qu'elle tombe amoureuse d'Henry qui est vraiment un amour et d'une beauté à faire pâlir nos vedettes préférées. Attention à ne pas détester Perséphone par la suite parce que Aïe elle prend cher dans ce premier tome *rire* ! Si vous aussi vous avez envie de faire une pause des écoles pensionnat remplient de loups-garous, de vampires ou de fantômes c'est le livre idéal ! 


                                                     3091115787_1_3_uh9sBtfg

Posté par UnLivreUnMonde à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Fantômes de Century de Sarah Singleton

Les Fantômes de Century de Sarah Singleton est paru aux éditions PLON en Octobre 2006 :)

 

Quatrième de couverture : Mystère dans un manoir lugubre du XIXe siècle en Angleterre. Deux jeunes sœurs, sous l'autorité d'une gouvernante revêche, y vivent dans une soumission absolue. Des fantômes mystérieux vont et viennent mais ne se montrent qu'à Mercy, l'aînée. Un jour, un nouveau fantôme apparaît. C'est une jeune femme prise sous la glace du lac. Mercy, pour la première fois de sa vie s'interroge : qui sont ces fantômes ? Pourquoi est-elle la seule à les voir ? Qui peut l'aider à résoudre le mystère de leurs apparitions ? Doit-elle faire confiance à sa sœur ? Comment sortir du malaise et de l'oppression qu'elle ressent chaque jour davantage ?

                                           1052204_3026150

Mon avis : Mercy et Charity sont deux jeunes filles qui vivent sous le joug d'une gouvernante qui ne fait qu'appliquer les ordres de leur père absent, celui-ci erre dans le manoir sans jamais que personne le trouve, il faut être convoqué pour le voir et croyez-moi il ne vaut mieux pas l'être. Un matin Mercy qui a la faculté de voir les fantômes croise le chemin d'une dame dans un lac gelé, en rentrant dans la manoir elle semble être plus averti à son monde comme-ci quelque chose avait changé, elle se demande pourquoi l'hiver est éternelle ? Pourquoi ne vivent-elles que la nuit ? Pourquoi elle est la seule à voir les fantômes ? Plongée dans un hui-clos sombre et malsain Mercy tente de suivre la petite fille qui hurle dans le couloir quand elle plonge dans une sorte de faille spatio-temporelle, faille qui s'avère être une des pièces de sa prison celle où son père les a enfermé pur toujours dans la nuit sombre et froide où rats, araignées et fantômes se mêlent pour nous coller des frissons au long des 280 pages du roman. Elle rencontrera Claudius, son oncle, qui lui aussi prisonnier lui indiquera comment faire pour quitter la prison. Mais son monde s'effrite, elle pense devenir folle, on l'enferme dans une piève puant le moisi sans drap, ni manger, pendant combien de temps ? Elle n'a pas la notion du temps. Mercy du haut de ses 12 ans fait montre d'une grande maturité mais au juste qu'elle âge a-t-elle réellement ? Et sa soeur Charity ? Une éternité ? Claudius parle d'un siècle, car les Verga pourraient vivre des siècles entiers sans jamais trouver la mort. Un alchimiste fou, de la sorcellerie, des fantômes, des poupées de chiffons réanimées ? Et si tout cela était faux ? Comment leur père Trojan a pu leur infliger cette prison où l'on vit en boucle la même journée ? 


Angoissant, malsain et prenant aux tripes ce roman rappelant les codes du romans victoriens hantera vos nuits, non pas qu'il soit effrayant mais l'effet de huis-clos vous jouera des tours à coups sûr. J'ai été vraiment agréablement surprise par la maturité de Mercy qui n'a que 12 ans car j'avais peur que son âge ne donne une position trop enfantine sur l'histoire mais que nenni c'est même tout le contraire. Le phrasé de Srah Singleton peut paraître étrange au début, j'ai même pensé ne pas accroché, mais je voulais trop savoir comment s'en sortirait Mercy et sa famille. Je voulais savoir si sa mère était toujours en vie et si oui dans quel espace temps elle était prisionnière, je voulais savoir quel rôle jouait l'oncle Claudius. Et nous savons que si l'histoire nous alerte autant c'est forcement que le livre est bon. Je ne voudrais vraiment pas être une Verga ça c'est sûr, Srah nous amène dans les pronfondeurs d'une famille qui a perdu toute étincelle de vie et qui fera naître en vous par moment la morosité mais le combat et l'acharnement de Mercy est un appel à la révolte, un appel à la vie qui nous dit que rien n'est jamais fini, rien n'est jamais perdu. Une belle leçon de vie dans une littérature surnaturelle, à lire absolument !

                                  DSC_0023


Posté par UnLivreUnMonde à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2012

Les Lieux Sombres de Gillian Flynn

Les Lieux Sombres de Gillian Flynn est un polar noir paru en 2010 aux éditions Sonatine puis aux éditions Livre de Poche. Chez Livre de Poche le livre fait 505 pages.

 

Quatrième de couverture : Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée.
Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences. 
Bien loin des clichés et du manichéisme qui encombrent la plupart des thrillers contemporains, Gillian Flynn nous offre ici une intrigue d’une densité rare, des personnages complexes, tragiques, terriblement humains. Considérée dès son premier roman, Sur ma peau, comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, elle confirme avec ce livre, où l’on retrouve son style intense et viscéral, son immense talent.

                                                    artoff64 (1)

 

L'Auteure : Gillian Flynn est un auteur américain. Elle a grandi dans le Missouri et vit aujourd'hui à Chicago. 



Mon avis : Libby Day souhaite la Day-livrance, elle veut rompre avec sa Day-pendance au passé, elle veut Day-passer sa Zonedombre. Libby a été témoin du massacre de sa famille Debby et Michelle ses soeurs et Patricia dit "Patty" sa mère. Pour elle le coupable est Ben son frère, 15 ans à l'époque. Paraît qu'il faisait tout un tas de trucs pas clair branchés Sataniste et tout ça, enfin ça c'est les bruits qui courent. Libby n'a plus un rond, toute l'aide qu'elle reçu par les gens qui l'ont prise en pitié est écumé, à peine quelque dollars sur son compte, son banquier lui dit " Va falloir travailler Libby, ça peut plus durer". Travailler ? Pas question, elle a déjà dû mal à trouver la force tous les jours pour mettre un pied en dehors de sa couverture. Elle quitte le fast-food avec les lettres de soutient et tout, qui se font de plus en plus rare, un certain Lyle lui propose un certain type de travail pour de la tune, et pas mal en plus, bon ok, elle accepete, mais pas de porno. En fait, Lyle, l'invite à la soirée du Kill Club, un club où se réunissent tout les fanas de crimes ou de disparitions non-élucidés, elle se retrouve face à des gens qui sont convaincus qu'elle n'a rien vu cette nuit là, y'a même la grosse Magda qui porte un T-shirt Day-livrez Ben. Mais pour de l'argent elle est prête à tout, même à se faire insulter de menteuse et voleurse, en quelque sorte elle l'est mais une chose est sûre elle a vu ce qu'elle a vu, mais pour des centaines de dollars elle est prête à enquêter auprès des gens, des témoins. Et va retomber dans une société troublante où ce qu'elle pensait être la vérité n'est qu'au final qu'un tissus de mensonge de gamine.



Waouh, mon premier roman noir et surement pas mon dernier. Gillian Flynn écrit au cutter, elle taille le texte de façon à ce que vous ne decrochiez pas, pour moi c'est un pari réussi. J'ai souvent du mal avec le monde dans lequel on vit : la misère, la detresse sociale. Alors je prefère m'enfermer dans un monde fantastique que je sais au fond de moi qu'il n'existe pas mais c'est mon brin d'utopie, ici on se prend la réalité en pleine face, c'est violent, ça fait mal mais c'est réel. Les agriculteurs américains n'ont vraiment pas été ménagé et souvent ça pousse au désastre, c'est le massage que voulait faire passer Gillian Flynn et vraimbent Bravo ! c'est réussit. J'ai vu cependant beaucoup d'avis négatif sur les personnages de Gillian Flynn et je tiens à démentir ce point, moi j'ai bien senti l'évolution de Libby tout au long de l'histoire, et la carapace qu'elle s'est construite face à elle-même et face aux gens en général qui l'insite à ne pas trop fouiller dans leur vie - même si ça ne l'empêche pas de voler leur affaire - sa zonedombre est bien trop presente et si elle cherche à savoir ce que les gens pensent d'elle elle sait que ça va finir par la faire éclater aussi elle se morfond, se cache et ne veut rien  de personne - ou bien si, de l'argent, mais c'est tout - elle nous fait pitié. Il y a vraiment de passages désagréables dans le livre, surtout le passage avec le taureau dont je n'en dirais pas plus mais si vous n'aimez pas le sang, ne vous faîtes pas trop de mal avec le livre bien qu'il vaille la peine. L'écriture et fluide et bien qu'elle pose des indices partout - et d'ailleurs chapeau pour avoir tout reuni en deux chapitres ! - la lecture n'est pas compliquée et on se fond rapidement dans le décors, c'est comme un épisode de Cold case sans les agents. J'ai adoré et je recommande !

                                                       49340116


Posté par UnLivreUnMonde à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2012

Rendez-vous Hebdomadaire du C'est Lundi que lisez-vous ?

Salut les Book's addicts ! Comme un blog littéraire ne va pas sans son rendez-vous hebdomadaire du C'est Lundi que lisez-vous ? j'ai fait aujourd'hui ma première vidéo.

Désolée pour le son qui grisille par moment et soyez indulgents c'est ma première :)

                                                      clqlv

 

La video du Lundi 25/06  ici

La vidéo du Lundi 02/07 ici !

La vidéo du 09/07 ici !

La vidéo du 16/07 ici !

 

Posté par UnLivreUnMonde à 13:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]