J'avais envie de lire ce livre de l'auteure depuis un bon bout de temps j'en ai eu l'occasion en allant faire un tour à la bibliothèque de 530 livres de ma marraine. Dans le cadre d'une LC, je rédige cette chronique !

 

Quatrième de couverture : En a-t-on parlé de l’Île du Nègre! Elle avait, selon certains, été achetée par une star de Hollywood.Des journaux avaient insinué que l’Amirauté britannique s’y livrait à des expériences ultrasecrètes. Bref, quand ils reçurent –sans savoir de qui– cette invitation à passer des vacances à l’Île du Nègre, tous les dix accoururent.

dixpetitsnegres1

L'auteure: Agatha Christie est sans nul doute l’une des romancières les plus appréciée de son temps. Auteur de quatre-vingts quatre ouvrages qui constituent pour la plupart des intriques policières, d’une vingtaines de pièces de théâtre et de plusieurs recueils de nouvelles – il est vrai, bien moins connues – elle est parvenue à faire de ses œuvres de grands succès du XXème siècle, lues partout dans le monde.
Agatha Christie, de son nom de jeune fille Agatha Mary Clarissa Miller, est née à Torquay au Royaume-Uni (Devon) en 1891, d’un père américain et d’une mère anglaise. Ce dernier meurt alors que l’écrivain n’est qu’un enfant. Sa mère devenue veuve l’incite très top par une éducation originale à écrire. Quand Agatha atteint l’âge de 16 ans, elle part pour Pars afin de commencer l’apprentissage d’une carrière de chant à laquelle elle doit renoncer bien vite. Agatha célèbre ses fiançailles avec le colonel Archibald en 1912, qu’elle épousera 2 ans plus tard et dont elle aura une fille dénommée Rosalind. Elle est contrainte de se séparer son mari, parti se battre à la guerre de 14-18 et commence ainsi à travailler à l’hôpital de Torquay. A cette époque, grâce à un pari avec sa sœur, Agatha Christie écrit son tout premier livre intitulé : La mystérieuse affaire de Styles. Ce livre ne trouvant d’éditeur tout de suite, il ne fût publié qu’en 1920 au Bodley Head. Mais ce n’est qu’en 1926, que cette écrivain devient célèbres grâce au roman : Le meurtre de Roger Ackroyd. C’est ainsi qu’Agatha Christie prend l’habitude d’écrire 2 livres par ans. Cependant en 1928, elle quitte son époux après 14 ans de mariage, suite à une amnésie passagère. Elle épousera 2 ans plus tard l’archéologue Max Mallowan qui lui donnera les cadres de plusieurs de ces romans lors de voyages sur des sites archéologiques.
Hormis ces célèbres romans policiers qu’elle a écrit jusqu’à la fin de sa vie, Agatha Christie a fait paraître des romans sous le nom de Mary Westmacott comme Loin de vous ce printemps (1944) ou encore the Rose and the yellow tree (1948) mais également des poèmes, des nouvelles ainsi qu’une autobiographie. Elle terminera sa vie en janvier 1976, dans sa résidence de Wallingford en Angleterre, après avoir fait mourir son détective le plus célèbre, Hercule Poirot, dans une histoire des plus fascinantes. 

 

 

Mon avis :  Edward Amstrong, Emily Brent, Vera Claythorne, Philip Lombard, John MacArthur, Anthony Marston, Lawrence Wargrave, Ethel Rogers et Thomas Rogers ces dix personnes n'ont rien en commun l'un est juge, deux autres sont domestiques, un est millionnaire, une autre est professeur, l'autre encore un ancien combattant. Bref en apparence rien ne les réunit pourtant ils sont tous en route pour l'Île du Nègre où ils ont été convié. Chacun à son invitation personnelle, certain pensent à de vieux amis, d'autre aux riches stars qui ont acheté l'île, d'autre à une réunion d'ancien. Dans le train ou en voiture, ils réflechissent tous à qui peut être cette dame ou ce monsieur qui a signé la lettre, des souvenirs de leur passé faisant surface perturbent leur pensée mais il est hors de question de gacher ces vacances. Ils débarquent, se rencontrent et par courtoisie prennent la route en voiture dans des conversations polies, chacun voulant se montrer plus haut que l'autre. Les Rogers sont là pour recevoir les conviés, mais les maîtres de maison manquent à l'appel " Tiens, tiens c'est étrange" commencent à penser les convives. Tant pis ils se mettent à table et après un bon repas le couperet tombe, un disque se met à tourner et leur plus profond secret risque d'être dévoilé. Qui a fait ça ? Et qui a tué le jeune Marston qui vient de mourir empoisonné ? La peur et le doute s'immisce dans le clan, au rythme d'une contine pour enfant, macabre, les invités vont mourir les uns après les autres. Devinirez-vous qui est le tueur ? 

 

J'ai passé un moment savoureux avec Agatha Christie, c'est ma découverte de cet été et vraiment je pense que je ne lâcherait pas cette auteur de si tôt. Je ne sais pas par quelle magie ( non oulah ce n'est pas une sorcière !) elle réussit à faire glisser comme un gouteux gateau fondant au chocolat une intrigue où dix personnes ont leur importances, je ne sais pas non plus par quel stratagème ( elle n'est pas non plus général d'une armée) elle réussit à me faire retenir la détails personnels de chacun des dix personnes mais ça marche.J'ai adoré Vera et Emily car elles sont des exactes opposées qui habituellement ce seraient évitées mais pour ne pas être livrées en proie à la gente masculine, ces deux là vont essayer tant bien que mal de se cotoyer.

Au niveau du phrasé, j'ai eu pendant les 10 premieres pages un peu de mal à m'y faire, mais ce sentiment a vite disparu pour laisser place à la question " C'est quand les meurtres ?" puis "qui c'est qui fait ça ?" (inutile de se mentir, on ne formule pas mieux que ça lorsqu'on pense lol ). Mais une fois habitué le livre est une surface lisse on en vient même à surfer sur les pages et la moitié du livre est déjà lu en à peine 1h30 (pour ma part). J'adore l'idée du huis-clos sur une île, ça rajoute de l'angoisse pour le contexte " un meurtier est parmi nous" et on devient presque aussi paranoïaque que les personnages. Mais le problème devient encore plus présent une fois que tout les personnes ne sont plus ! On se dit " Agatha dit moi coquinou tu n'aurais pas fait ce que je pense ?" et l'épilogue nous dévoile qui est le ou la meurtrier(e) ! Et oui, il faut savoir s'armer de patience ! La contine des dix petits nègres m'a longtemps trottait dans la tête et d'ailleurs m'a donné envie de revoir la saga des Freddy Krueger ( mais si vous savez le 1/2 Freddy te coupera en deux, 3/4 remonte chez toi quatre à quatre...) tout aussi macabre et présage de mort.

Les personnages comme je l'ai dit plus haut, on tous le droit à leur moment de gloire, leur moment de star, on en sait autant sur chacun et ce qui est bien c'est que chaque personne est un suspect potentiel, même si parfois on se dit " non ce n'est pas lui", Agatha réussit à remettre ce personnage dans les suspects. Bref, une lecture que j'ai adoré et que je relirais très certainement, d'ailleurs j'ai mort sur le nil qui m'attend :)