Les Lieux Sombres de Gillian Flynn est un polar noir paru en 2010 aux éditions Sonatine puis aux éditions Livre de Poche. Chez Livre de Poche le livre fait 505 pages.

 

Quatrième de couverture : Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée.
Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences. 
Bien loin des clichés et du manichéisme qui encombrent la plupart des thrillers contemporains, Gillian Flynn nous offre ici une intrigue d’une densité rare, des personnages complexes, tragiques, terriblement humains. Considérée dès son premier roman, Sur ma peau, comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, elle confirme avec ce livre, où l’on retrouve son style intense et viscéral, son immense talent.

                                                    artoff64 (1)

 

L'Auteure : Gillian Flynn est un auteur américain. Elle a grandi dans le Missouri et vit aujourd'hui à Chicago. 



Mon avis : Libby Day souhaite la Day-livrance, elle veut rompre avec sa Day-pendance au passé, elle veut Day-passer sa Zonedombre. Libby a été témoin du massacre de sa famille Debby et Michelle ses soeurs et Patricia dit "Patty" sa mère. Pour elle le coupable est Ben son frère, 15 ans à l'époque. Paraît qu'il faisait tout un tas de trucs pas clair branchés Sataniste et tout ça, enfin ça c'est les bruits qui courent. Libby n'a plus un rond, toute l'aide qu'elle reçu par les gens qui l'ont prise en pitié est écumé, à peine quelque dollars sur son compte, son banquier lui dit " Va falloir travailler Libby, ça peut plus durer". Travailler ? Pas question, elle a déjà dû mal à trouver la force tous les jours pour mettre un pied en dehors de sa couverture. Elle quitte le fast-food avec les lettres de soutient et tout, qui se font de plus en plus rare, un certain Lyle lui propose un certain type de travail pour de la tune, et pas mal en plus, bon ok, elle accepete, mais pas de porno. En fait, Lyle, l'invite à la soirée du Kill Club, un club où se réunissent tout les fanas de crimes ou de disparitions non-élucidés, elle se retrouve face à des gens qui sont convaincus qu'elle n'a rien vu cette nuit là, y'a même la grosse Magda qui porte un T-shirt Day-livrez Ben. Mais pour de l'argent elle est prête à tout, même à se faire insulter de menteuse et voleurse, en quelque sorte elle l'est mais une chose est sûre elle a vu ce qu'elle a vu, mais pour des centaines de dollars elle est prête à enquêter auprès des gens, des témoins. Et va retomber dans une société troublante où ce qu'elle pensait être la vérité n'est qu'au final qu'un tissus de mensonge de gamine.



Waouh, mon premier roman noir et surement pas mon dernier. Gillian Flynn écrit au cutter, elle taille le texte de façon à ce que vous ne decrochiez pas, pour moi c'est un pari réussi. J'ai souvent du mal avec le monde dans lequel on vit : la misère, la detresse sociale. Alors je prefère m'enfermer dans un monde fantastique que je sais au fond de moi qu'il n'existe pas mais c'est mon brin d'utopie, ici on se prend la réalité en pleine face, c'est violent, ça fait mal mais c'est réel. Les agriculteurs américains n'ont vraiment pas été ménagé et souvent ça pousse au désastre, c'est le massage que voulait faire passer Gillian Flynn et vraimbent Bravo ! c'est réussit. J'ai vu cependant beaucoup d'avis négatif sur les personnages de Gillian Flynn et je tiens à démentir ce point, moi j'ai bien senti l'évolution de Libby tout au long de l'histoire, et la carapace qu'elle s'est construite face à elle-même et face aux gens en général qui l'insite à ne pas trop fouiller dans leur vie - même si ça ne l'empêche pas de voler leur affaire - sa zonedombre est bien trop presente et si elle cherche à savoir ce que les gens pensent d'elle elle sait que ça va finir par la faire éclater aussi elle se morfond, se cache et ne veut rien  de personne - ou bien si, de l'argent, mais c'est tout - elle nous fait pitié. Il y a vraiment de passages désagréables dans le livre, surtout le passage avec le taureau dont je n'en dirais pas plus mais si vous n'aimez pas le sang, ne vous faîtes pas trop de mal avec le livre bien qu'il vaille la peine. L'écriture et fluide et bien qu'elle pose des indices partout - et d'ailleurs chapeau pour avoir tout reuni en deux chapitres ! - la lecture n'est pas compliquée et on se fond rapidement dans le décors, c'est comme un épisode de Cold case sans les agents. J'ai adoré et je recommande !

                                                       49340116