Voici ma première critique littéraire et je commence par un livre dont tout le monde à au moins entendu parler. La couleur de l'âme des Anges de Sophie Audouin-Mamikonian.


Quatrième de couverture : Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives. Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy a lui aussi jeté son dévolu sur Allison et fera tout pour supprimer ce témoin indésirable... Jeremy parviendra-t-il à sauver la vie de celle qu'il aime alors que, dans l'au-delà, des Anges rouges se liguent aussi contre lui ? 

                                                        51xMhR1bbYL


Mon avis : Je n'avais jusqu'ici jamais lu un livre de Sophie A.M mais je ne sais pas si c'est le titre ou la première de couverture mais le livre m'a plu au premier regard, quelque temps plus tard je le commandais sur le net ( je vous dirais plus tard pourquoi par moment il vaut mieux acheter sur le net :) ) J'ai accroché dès la première ligne, Jérémy est un jeune homme qui découvre d'emblé son corps dont la tête a été sectionné par une sorte de samouraï, une scène vraiment drôle où il rencontre un ange qui va prendre une grande importance au fil de l'histoire, j'ai beaucoup aimé ce type hiérarchique au sein du "paradis" quoiqu'il s'agisse plus d'un second monde identique au nôtre. J'ai beaucoup aimé aussi les anges un peu "people" style Einstein et Da vinci, Einstein apparaît sous une forme vraiment drôle et on imagine facilement l'accent allemand qu'il peut avoir lorsqu'il parle. J'ai aussi l'intriguante rousse pleine de charme qui va côtoyer nos quatre personnages principaux celles et ceux qui ont déjà lu le livre ont des points de vu très à l'opposé soit on l'adore soit on la déteste, moi personnellement j'ai adoré ce personnage bien plus qu'Allison que j'ai trouvé un peu casse-pied et Allison est le seul point noir que je puisse trouver à ce livre. Le monde y est entier et on imagine très facilement les différentes prises de vue que nous propose sophie. Les scènes un peu "olé-olé" sont bien écrites et ne gênent pas, contrairement à d'autre livres que j'ai déjà lu et dont les scènes avaient tendance à me mettre mal à l'aise, dans la Couleur de l'âme des anges ce n'est pas le cas. Une des scènes qui m'a particulièrement plu c'est la scène du restaurant où ils découvrent la vérité sur les ailes des anges et où Sophie nous décrit bien en détails les ailes de Flint et Lili. A mes yeux le côté le plus touchant de ce livre et ce qui me réconforte en pensant à l'avenir c'est que chaque nouvel ange peut retrouver ces défunts parents dans l'au-delà.

Pour conclure : Si vous aimez : les complots, les anges, l'amour et la rapport avec l'Après je vous le conseille vivement.

Et vous qu'en pensez-vous ? 

                                                  0